17 décembre

la bête qu’on a délaissée

faire du monde sa pâture et de l’humain

sa mâchure la voilà

partout

 

lui reprendre les ronds-points les rues

les prés

sinon descendre dans les caves

résister

 

à ses manuels de savoir-vivre ne laisser

que quelques pages de désordre d’espoir et de

combat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*