11 décembre

 

 

 

 

 

 

            se cacher s’offrir

            élégie paradoxale

            et brutale

ma poésie pauvre putain

tu te dans l’ombre

infecte et magnifique

rencognes de la lit

térature et le

sale en attendant

le désir somptueux

du lecteur inconnu

se passant de la langue

l’interlope entre les dents

la catastrophe tu

la chantes est

avenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*